Retour accueil

Vous êtes actuellement : Ecole 


Action Sociale 2016

jeudi 4 février 2016

  • La faiblesse des crédits empêche encore trop souvent de répondre aux besoins des des personnels.
  • Pour la FSU, l’action sociale n’est pas un élément de rémunération et ne doit pas être instrumentalisée dans un contexte de gel salarial.
  • L’action sociale doit contribuer à améliorer la vie des agents (logement, restauration, famille, culture, sport et loisirs) et les aider à faire face à des situations difficiles.
  • La FSU revendique pour tous les personnels (titulaires et non titulaires, actifs et retraités, rémunérés ou non sur le budget de l’État), un même droit à une action sociale de haut niveau, aussi bien pour les prestations que les investissements dans des structures de proximité (logements, crèches, restaurants...).
  • La FSU estime que le développement et la rénovation de l’action sociale passent par l’inscription d’un droit à l’action sociale pour tous dans le statut de la fonction publique et l’affectation de 3% de la masse salariale . Elle agit pour que l’état employeur assume ses responsabilités vis-à-vis de ses agents

Trois types d’aides existent : les prestations interministérielles (PIM), les actions sociales d’initiative académique (ASIA) et les prêts et secours urgents attribués au niveau départemental. Les prestations sociales sont facultatives et ne sont versées que dans la limite des crédits disponibles. Qui peut en bénéficier ? Les stagiaires, titulaires, retraités ou contractuels (contrat égal ou supérieur à 10 mois) et les AE recrutés par les IA (AVSI). Suite aux interventions de la FSU, les agents contractuels (contrat égal ou supérieur à 6 mois) et les assistants d’éducation (AED et AVSco) ont droit aux ASIA et aux prêts urgents. Malgré nos demandes, les EVS sont toujours exclus de ces dispositifs.

Aides exceptionnelles et prêts sociaux

Des aides sont accordées aux agents en activité, retraités ou à leur famille qui ont des difficultés financières après avis de la Commission Académique d’Action Sociale ( C.A.A.S.)où siègent des représentants des syndicats de la FSU. Ces aides peuvent prendre la forme de secours financiers non remboursables, ou de prêt à taux 0.

PDF - 146.7 ko
action sociale interministérielle 2016
PDF - 137.8 ko
action sociale ministérielle EN
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0