Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / ESPE-Néo 


La réalité de l’entrée dans le métier

Être stagiaire à la rentrée 2015 c’est ça…

samedi 19 septembre 2015

« On nous jette dans le métier alors que nous ne sommes pas formés ; j’ai mille questions à poser, mais à qui ? » Ou encore ça… Conversation téléphonique… entre un M2 et un conseiller pédagogique

  • « - Allo, bonjour… Voilà, je suis M2 et je suis affectée en … Je dois construire des progressions pour les matières dont j’ai la charge cette année. Le directeur de l’école m’a conseillé de m’adresser à vous pour vous demander de l’aide, car je n’ai jamais fait ce type de travail et je ne sais pas comment faire…
  • Je comprends, mais vous devez savoir que les Conseillers Pédagogiques ne participent pas à votre formation, même si vous êtes enseignant dans la circonscription… Ce sont les PEMF et l’ESPE qui sont référents…
  • Oui, mais je ne sais pas qui me suivra et quand je le verrai… Peut-être pas avant novembre ou décembre, vu leur charge de travail… Et il y a urgence… !
  • J’aimerais pouvoir vous apporter mon aide, mais je n’ai pas le droit de vous rencontrer, vous devez vous adresser à l’ESPE.
  • Alors autant dire que je suis seule !
  • Bon, je me rends bien compte que ce sera très insuffisant, mais dites-moi ce dont vous avez besoin, je vais tenter de vous apporter quelques pistes par téléphone…
  • Alors j’ai besoin de savoir comment construire une progression, quel manuel utiliser dans les matières que j’enseigne, comment construire un emploi du temps, comment faire du lien entre mon enseignement et celui de l’enseignant titulaire… Pour commencer !
  •  ?!?!?! »

Combien d’enseignants trouvent leur collègue stagiaire en plein désarroi, en panique à la veille de la rentrée et dans les premières semaines, voire durant toute l’année ? Beaucoup… Beaucoup trop ! Et pourtant, aucun numéro d’urgence n’est proposé aux stagiaires pour demander de l’aide ! Le(la) PEMF ? Pas encore connu(e). Le 4 septembre, l’administration lance un appel à candidature : il manque des PEMF pour être tuteurs des stagiaires. Lorsqu’ils auront été trouvés, les PEMF seront réunis, ils auront connaissance de l’identité des stagiaires qu’ils suivront et pourront enfin prendre contact avec eux. Les CPC ? L’aide des stagiaires ne fait plus partie de leurs missions ! Ils ne seront autorisés à intervenir auprès d’un stagiaire que lorsque celui-ci aura rencontré des difficultés telles qu’il se trouvera en « procédure d’alerte » ! La FSU est en désaccord avec les modalités actuelles du déroulement de l’année de stage et revendique une année de formation sans responsabilité de classe puis une année de T1 à mi-temps. Pour l’heure, 148 collègues sont stagiaires dans notre département et le SNUipp-FSU du Doubs a à cœur d’être solidaire de ces nouveaux collègues. Le SNUipp-FSU 25, ce sont des professeurs des écoles en maternelle, en élémentaire, des directeurs(-trices) en poste partout dans le département, des PEMF, des conseillers(-ières) pédagogiques… qui tous ont un jour débuté leur carrières et connu les difficultés inhérentes à cette période délicate. Des permanences spécifiques pour les collègues débutant dans le métier sont organisées au SNUipp-FSU du Doubs le lundi et le vendredi (03 81 81 20 84). Une permanence physique a lieu à l’ESPE tous les vendredis entre midi et deux. Des difficultés ? Des questions ? N’hésitez pas !

Romain Champion et Karine Laurent

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0