Retour accueil

Vous êtes actuellement : Réfugiés 


Collectif des délinquants solidaires

dimanche 5 février 2017

Appel du collectif SOLidaritéMIgrantsREfugiés en lien avec l’appel national "Délinquants Solidaires"

RASSEMBLEMENT VENDREDI 10 FEVRIER A 17 H 30
devant le tribunal de grande instance à Besançon


Procès d’habitants de la vallée de la Roya « coupables » d’être venus en aide à des réfugié⋅e⋅s, avec la menace de lourdes sanctions.
Mesures d’intimidation, poursuites - et parfois condamnations - de personnes ayant agi en soutien de migrant⋅e⋅s ou de Roms, à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne, à Loos, à Perpignan, à St-Etienne, à Meaux...
On assiste depuis plusieurs mois à la recrudescence de cas où la solidarité est tenue pour un délit.
Il est clair que les autorités entendent faire plier les citoyennes et les citoyens qui n’adhèrent pas aux politiques de non accueil et de mise à l’écart des migrants, et qu’elles n’hésitent pas pour cela à les assimiler à ceux qui profitent de la vulnérabilité des exilé⋅e⋅s et les exploitent, passeurs et trafiquants en tout genre.

Ces procédés d’intimidation doivent cesser. Nous affirmons la légitimité du droit de regard des citoyens et des citoyennes sur les pratiques de l’administration, de la justice ou de la police. Nous voulons que soient encouragé·e·s celles et ceux qui se montrent solidaires des personnes en situation de précarité sans se soucier de savoir si elles sont ou non en situation régulière quant au séjour. Nous refusons que les populations visées par des politiques ou des pratiques xénophobes soient privées de soutien. C’est l’avenir du principe même de solidarité qui est en jeu.

Pour préparer le matériel de rassemblement : rendez-vous mercredi 8 février à 17 h à la maison des syndicats, 4B rue Léonard de Vinci. Toutes les forces seront bienvenues !

N.B. : A Dijon, rendez-vous pour une chaîne humaine, Place François Rude (dite du Bareuzai), jeudi 9 février, 18H.
Si des personnes veulent y participer, il sera possible d’organiser un covoiturage : merci de vous signaler à l’adresse mail d’où vient ce message.

Pour en savoir plus sur le collectif : cliquez sur le logo ci-dessous.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0