Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carrière  / Promotions 


Les critères du choix parmi les candidats à la classe exceptionnelle

vendredi 22 décembre 2017

Extrait de la circulaire ministérielle concernant les critères du choix parmi les candidats à la classe exceptionnelle

3.2 Examen des dossiers
Il vous revient d’apprécier qualitativement la valeur professionnelle des professeurs des écoles promouvables qui s’exprime notamment par leur expérience et leur investissement professionnels, et de proposer l’inscription au tableau d’avancement les enseignants dont la valeur professionnelle exceptionnelle vous semble pouvoir justifier une promotion de grade. Dans cet objectif, vous vous appuierez sur le CV I-Prof de l’enseignant, sur le formulaire de candidature éventuellement renseigné par l’agent éligible au titre du premier vivier, et sur les avis des inspecteurs ou des supérieurs hiérarchiques compétents. Ces avis, ainsi que votre appréciation, seront formalisés sur la fiche de synthèse établie pour chaque agent promouvable, reprenant les principaux éléments de sa situation professionnelle.

3.3 Recueil des avis
L’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) formule un avis via l’application I-Prof sur chacun des agents promouvables, au titre de l’un ou de l’autre vivier. Un seul avis est exprimé par agent, même si celui-ci est promouvable à la fois au titre du premier vivier et du second vivier. S’agissant des professeurs des écoles affectés dans un établissement du second degré, vous recueillerez l’avis émis par l’IEN. S’agissant des professeurs des écoles affectés dans l’enseignement supérieur ou ne remplissant pas des fonctions d’enseignement, vous recueillerez l’avis émis par l’autorité auprès de laquelle ils exercent leurs fonctions. Ces avis prennent la forme d’une appréciation littérale. Chaque enseignant promouvable pourra prendre connaissance de l’avis émis sur son dossier dans un délai raisonnable avant la tenue de la commission administrative paritaire départementale.

3.4 L’appréciation arrêtée par l’IA-Dasen
Vous formulerez une appréciation qualitative à partir du CV I-Prof de l’enseignant et des avis rendus. Pour le premier vivier L’appréciation qualitative porte sur le parcours professionnel, l’exercice des fonctions (durée, conditions, notamment dans le cadre de l’éducation prioritaire) et la valeur professionnelle de l’agent au regard de l’ensemble de la carrière. L’examen du parcours professionnel de chaque agent doit permettre d’apprécier, sur la durée, son investissement professionnel, compte tenu par exemple des éléments suivants : activités professionnelles, implication en faveur de la réussite des élèves et dans la vie de l’école/établissement, richesse et diversité du parcours professionnel, formations et compétences. Pour le second vivier L’appréciation qualitative porte sur le parcours et la valeur professionnels de l’agent au regard de l’ensemble de la carrière. L’examen du parcours professionnel de chaque agent doit permettre d’apprécier, sur la durée, son investissement professionnel, compte tenu par exemple des éléments suivants : activités professionnelles, implication en faveur de la réussite des élèves et dans la vie de l’établissement, richesse et diversité du parcours professionnel, formations et compétences.
L’appréciation de l’IA-Dasen, que ce soit pour le premier ou pour le second vivier, se décline en quatre degrés :

  • Excellent ;
  • Très satisfaisant ;
  • Satisfaisant ;
  • Insatisfaisant. Pour le premier vivier comme pour le second vivier, les appréciations « excellent » et « très satisfaisant » ne peuvent être attribuées qu’à un pourcentage maximal des candidatures recevables. Ces pourcentages sont fixés en annexe 1 au titre des années 2017 et 2018. Ces annexes seront complétées pour les campagnes suivantes.

3.5 Critères d’appréciation
L’inscription au tableau d’avancement à la classe exceptionnelle du corps des professeurs écoles doit se fonder sur les critères d’appréciation suivants :

  • l’ancienneté de l’agent dans la plage d’appel, représentée par l’échelon et l’ancienneté conservée dans l’échelon à la date d’observation (1er septembre 2017 pour l’année 2017, 31 août de l’année au titre de laquelle est établi le tableau d’avancement pour les années suivantes) ;
  • une appréciation qualitative portée sur le parcours de l’agent.
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0