Retour accueil

5 DECEMBRE : TOUTES ET TOUS EN GREVE CONTRE LA REFORME DES RETRAITES ! Retrouvez ici toutes les infos sur les manifs et AG

vendredi 22 novembre 2019

  • A Besançon : RDV 10h30 place de la révolution + AG à 14h fac de lettres (amphi Cloché, entrée rue Mégevand)
  • A Montbéliard : AG à 10h centre social des forges à Audincourt + RDV 14h Champ de foire

En mars 2016, F. Fillon déclarait : « Le système par points, en réalité, ça permet une chose qu’aucun homme politique n’avoue : ça permet de baisser chaque année le montant des points, la valeur des points et donc de diminuer le niveau de pension. »

Nous sommes toutes et tous concerné.es !

PDF - 434.5 ko
à afficher en salle des maîtresses

La CGT, la FSU, FO, Solidaires et quatre organisations de jeunesse appellent à la mobilisation contre le projet de réforme des retraites par points et pour une amélioration du système actuel, solidaire et intergénérationnel.

Quels dangers avec le projet de réforme tel qu’il est envisagé ?

La réforme prévoit de passer à un système par points qui prendrait en compte l’ensemble de la carrière et se concrétiserait par une baisse ENORME des pensions particulièrement pour les fonctionnaires, particulièrement pour les enseignant.es, particulièrement pour les PE, particulièrement pour les femmes !!

Les PE seraient particulièrement pénalisé.es par la réforme.

Le gouvernement prévoit de compenser la baisse des pensions consécutive à la réforme par la prise en compte des indemnités et primes. Or elles ne représentent que 8% du salaire brut des enseignant.es du premier degré, contre 30% pour les fonctionnaires d’Etat non enseignant.es. Le montant de la pension des PE pourrait diminuer de 900€ par mois !

La revalorisation des salaires envisagée n’est pas à la hauteur !

Les mesures PPCR prévoyaient une revalorisation de 300€ (brut) par an (c’est l’augmentation annoncée sur les ondes Par J.M. Blanquer à la rentrée de septembre 2019) alors que le seul rattrapage du pouvoir d’achat perdu par dix années de gel du point d’indice impliquerait une augmentation de 300€ par mois. Pire ! Pour maintenir le montant des retraites des PE après le passage au système de retraite par points, il faudrait une augmentation de 1500€/mois pour les enseignant.es du premier degré… Vous y croyez ?

Une baisse généralisée des pensions !

Comme le gouvernement prévoit de plafonner à 14% du PIB le montant dévolu au paiement des pensions et comme nous savons que le nombre de retraité.es va augmenter durant ces prochaines anées... c’est mathématique ! Il va falloir diminuer le montant de chaque pension !

Lire le communiqué intersyndical national

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0