Retour accueil

Vous êtes actuellement : ACTION 


Retrait provisoire de l’âge pivot : qu’est-ce que ça veut dire ?

lundi 13 janvier 2020

Édouard Philippe a annoncé samedi 11 janvier la suspension de la mesure dite « paramétrique » qui prévoyait que l’âge d’équilibre soit mis en place dès 2022. Cet âge d’équilibre aurait alors été de 62 ans et 4 mois, et aurait augmenté ensuite de 4 mois par an. Avec cette mesure, quel que soit le nombre de trimestres cotisés (y compris pour une carrière complète) une décote de 5% par an s’appliquerait à toute personne prenant sa retraite avant l’âge pivot.

Un vrai recul ? Une bonne nouvelle ?

Le premier ministre conditionne ce retrait à un accord entre les partenaires sociaux sur un autre moyen de réaliser des économies équivalentes... Le chef du gouvernement donne jusqu’à « la fin du mois d’avril » aux organisations syndicales représentatives des salarié.es et des chefs d’entreprise pour trouver un accord. A défaut , il réintroduira l’âge pivot dès 2022.

Quelles alternatives à l’âge -pivot ? Que propose E. Philippe ?

Opposé à une hausse des cotisations patronales et salariales, E. Philippe ne laisse aux organisations syndicales que deux possibilités : la baisse du montant des pensions et l’allongement de la durée de cotisation. Or ces deux mesures sont incluses dans le concept d’âge pivot : “Soit je me résigne à une baisse de ma pension en partant en retraite avant l’âge-pivot. Soit j’allonge ma durée de travail pour atteindre la pension dont j’ai besoin.”

A quoi joue le gouvernement ?

En répondant “provisoirement” à la demande des syndicats d’accompagnement sur l’âge-pivot, le premier ministre cherche à acquérir l’image d’un dirigeant qui écoute et prend en compte... En demandant aux organisations syndicales de faire des propositions pour remplacer l’âge-pivot, le premier ministre sait pertinemment qu’il leur confiée une mission impossible. Il y a de fortes chances qu’elle soit réintroduite in fine.

Quelle réaction des syndicats de transformation sociale ?

Non seulement l’âge pivot n’est pas retiré mais en plus le Premier ministre confirme sa détermination à reculer l’âge de départ à la retraite en refusant toute augmentation de cotisation sociale.

Une école s’organise pour que le mouvement perdure.

Rejoindre le collectif Education : mettre toutes nos forces dans la balance.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0