Retour accueil

Vous êtes actuellement : Pratique  / Modèles de lettre 


Recours remboursement trop perçu

lundi 7 janvier 2013

Fréquemment, des collègues se voient réclamer des sommes perçues à tort, suite à des erreurs commises par l’administration (indemnités versées à tort, non recalcul de l’indemnité différentielle des PE etc..). Nous avions proposé des modèles de recours en 2009, puis en 2011 suite aux évolutions défavorables dans la jurisprudence du conseil d’état.

Nous actualisons une nouvelle fois ce dossier, sur 2 axes.

A) la loi du 28 décembre 2011 a inséré un article 37-1 à la loi n°2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations ainsi rédigé :

« Les créances résultant de paiements indus effectués par les personnes publiques en matière de rémunération de leurs agents peuvent être répétées dans un délai de deux années à compter du premier jour du mois suivant celui de la date de mise en paiement du versement erroné, y compris lorsque ces créances ont pour origine une décision créatrice de droits irrégulière devenue définitive. […] ».

Il en découle qu’on peut opposer une prescription de 2 ans pour les trop perçus datant de plus de 2 ans entre le paiement de l’avantage indu et l’émission du titre de recettes par l’Administration.

B) Par ailleurs, le trop perçu n’étant pas le fait des collègues, mais des carences de l’administration, il est possible de demander le versement d’une indemnité au titre du préjudice subi, sur la base de l’arrêt du Conseil d’Etat en date du 16 décembre 2009 L’Anthoen (req. n° 314907), jugeant que la perception prolongée de sommes indûment versées est « principalement imputable à la carence de l’administration ».

Vous trouverez ci-après les modèles de recours à utiliser, rédigés par notre avocat et la procédure à suivre.

PDF - 142.1 ko
modalités de recours
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0