Retour accueil

Vous êtes actuellement : SNUipp 25  / CTA - CTSD 


Déclaration préalable CTSD du 20/09/2013

lundi 23 septembre 2013

Ce vendredi 20 septembre s’est tenu le CTSD, chargé d’entériner les décisions prise lors du groupe école. Vous trouverez ci-dessous la déclaration préalable du SNUipp-FSU ainsi que le lien vers les décisions prises et le compte-rendu du groupe école.

« Priorité au primaire », le gouvernement l’a claironné. Or, 35 postes supplémentaires accordés au département pour l’année scolaire 2013/2014, ce n’est pas suffisant. Cela correspond à une prévision de hausse des effectifs de 600 élèves à la rentrée dans le Doubs. C’est insuffisant pour faire diminuer le nombre d’élèves par classe (certaines écoles fonctionnent avec plus de 26 élèves en moyenne par classe en élémentaire et plus de 30 en maternelle), pour recréer des postes RASED et des postes de remplaçants, pour une véritable REFONDATION de l’école primaire.

La réforme des rythmes, c’est très peu d’écoles concernées dans le Doubs mais l’observation de leur fonctionnement sera intéressante et cette organisation pose déjà de gros problèmes aux collègues remplaçants à qui l’administration ne voit pas d’obstacles à demander de travailler plus des 24h de service hebdomadaires. Nous continuons à réclamer une réforme d’ampleur dans l’intérêt des élèves et des enseignants.

Nous sommes tous concernés par la mise en place des Activités Pédagogiques Complémentaires (36h annuelles) en lieu et place de l’aide personnalisée (60h annuelles), ce qui constitue une légère amélioration de nos conditions de travail si l’administration nous fait confiance et laisse le conseil des maîtres décider de leur organisation et de leur utilisation comme le texte le prévoit.

Le dialogue social ne s’est pas amélioré dans le département, au contraire. Les opérations du mouvement ont été désastreuses pour de trop nombreux collègues et pour la première fois cette année, des collègues se sont vus refuser la possibilité de travailler à temps partiel. Lors du dernier groupe école, nous n’avons pas obtenu de réponse claire concernant le nombre de postes dont vous disposiez : vous avez annoncé 5, nous avions compté 11. Vos explications ont été confuses, peu claires, discours auquel nous sommes habitués depuis quatre ans maintenant, mais inadmissible pour nous, représentants des personnels.

Des discussions vont s’ouvrir sur les programmes, la direction d’école, les RASED, l’éducation prioritaire…Il est urgent et incontournable que les enseignants soient effectivement consultés et écoutés pas comme pour la réforme des rythmes,pour une véritable refondation de l’école primaire, pour que le changement, ce soit maintenant !

Rappel des décisions prises

Compte-rendu du groupe écoles

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0