Retour accueil

Vous êtes actuellement : Pages Sites  / lettre 


Carte scolaire : les règles du roi

samedi 14 avril 2007

CTSD du 10 avril 2014, la situation de l’école Rivotte est examinée... Verbatim de la discussion...

IA : Ecole Rivotte, fermeture conditionnelle.

Représentante Syndicale FSU : Nous ne comprenons pas l’effectif de 134 retenu, vous avez validé 136 en audience lorsque vous avez reçu les enseignants.

IA : Oui, effectivement, je valide les 136.

RS : Suite à une conversation téléphonique avec Monsieur Dahoui, maire adjoint délégué à l’éducation de la ville de Besançon, il apparaît que la ville prévoit139 élèves.

IA : Effectivement, il y a 139 en l’état actuel des choses. J’ai parfaitement conscience de l’inconfort d’une fermeture conditionnelle pour préparer une rentrée. Je maintiens ce projet de fermeture conditionnelle. Ce n’est pas à la légère mais il y a trop d’incertitude concernant les départs, ce que ne conteste pas le directeur. Nous verrons en juin.

RS : Mais si vous fermez une classe, cette école passe à 27,2 de moyenne.

IA : 27 n’est qu’un seuil indicatif. Personne n’a de boule de cristal. On travaille beaucoup avec la ville, on finit toujours par tomber d’accord. Nous croisons nos chiffres, parfois la ville est en dessous, parfois au dessus de nos chiffres à nous. La ville peut se tromper.

RS : Quel effectif doit avoir l’école pour ne plus avoir de fermeture ?

IA : Il suffit de diviser le nombre d’élèves par le nombre de classes.

RS : Donc 135 divisé par 5 = 27.

IA : Donc l’école doit avoir 135 élèves.

RS : ….Mais, vous venez de valider 136, c’est au dessus, donc c’est bon. ...

IA : Je valide 134 aujourd’hui comme effectif et il devra y avoir 135 pour lever cette fermeture.

RS : Ce n’est pas possible ! Vous venez de valider 136, vous ne pouvez pas prendre les chiffres qui vous conviennent !

IA : Je m’appuie sur le document de travail où il est écrit 134. J’ai annoncé 136, c’est un chiffre erroné...

Edifiant...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0