Retour accueil

Vous êtes actuellement : Publications  / Communiqués de presse 


Compte-Rendu Groupe écoles du 24/01/2013

jeudi 24 janvier 2013

Ce jeudi s’est tenu le groupe écoles. La Directrice Académique des Services de l’Education Nationale a donné ses orientations pour les ouvertures et fermetures de classes et de postes pour la rentrée de septembre 2013, qu’elle proposera au Comité Technique Spécial Départemental prévu le jeudi 7 février 2013.

La DASEN a déjà pris des décisions fermes : elle propose 29 ouvertures et 19 fermetures.

Pour d’autres situations, elle s’oriente vers 5 ouvertures, une ouverture à suivre (décision d’ouverture le lendemain de la rentrée en fonction des effectifs constatés), la création de 2 postes de maîtres supplémentaires dans le cadre du dispositif « plus de maîtres que de classes ».

Elle s’oriente vers 4 fermetures avec blocage : la classe ferme mais la décision de rendre le poste sera prise le lendemain de la rentrée en fonction des effectifs constatés, ce qui pose de réelles difficultés d’organisation pédagogique aux écoles.

Cette année, la DASEN a utilisé les repères suivants :

- elle décide d’ouvrir une classe à partir d’une moyenne constatée de 26.75 en élémentaire et de 29.67 en maternelle.

- elle décide de fermer une classe si la moyenne m-1 est de 26 ou moins en élémentaire et de 29 en maternelle ;

- elle décide de maintenir le poste si la moyenne constatée est à 26.17 à m-1 ou au-delà en élémentaire et à 29 ou au-delà à m-1 en maternelle.

Pour quelques écoles, le maintien en maternelle a été prononcé avec des effectifs légèrement inférieurs mais avec l’injonction d’élaborer un projet d’accueil des enfants de 2 ans.

Au niveau de l’enseignement pour les élèves à besoins éducatifs particuliers, il y a fermeture d’un poste et création d’un poste et demi, bilan positif pour la première fois depuis plusieurs années.

En revanche, aucune proposition de réouverture de postes de RASED n’a été annoncée par la DASEN, ce qui aurait pu compenser les pertes de postes de RASED depuis 2008 qui ont mené à leur démantèlement. Elle argue du fait qu’une réflexion ministérielle est en cours pour redéfinir les missions de ces personnels spécialisés dans la difficulté scolaire.

Pour les postes de remplaçants, elle n’a proposé aucune création de poste et affirme que « les remplacements ne posent pas de problème cette année ».

La DASEN a décidé de maintenir encore une année l’effort départemental sur les décharges de direction des écoles à 9 (demi-décharge) et 13 classes ( décharge totale).

Certes, la situation s’améliore cette année mais les dégâts ont été tels pendant des années que cela est loin d’être suffisant pour permettre aux élèves et aux enseignants d’apprendre et de travailler dans des conditions favorables.

On est encore loin d’obtenir des seuils d’ouverture à 25 élèves en élémentaire et à 27 en maternelle …

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0